Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de:  azizsalaheddine@hotmail.com

El Jadida: La Radeej investit dans l’assainissement

30 Décembre 2010 , Rédigé par saladin Publié dans #Actualités

 

Envoyer à un amiImprimer cet article Le tourisme inter-arabe se porte mal     Des stations d’épuration à Sidi Bouzid et Sidi Bennour
El Jadida: La Radeej investit dans l’assainissement
 
· Lutte contre les inondations et environnement en priorité

· Construction d’une station de prétraitement des eaux usées


Près de 900 millions de DH seront investis par la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité d’El Jadida (Radeej) jusqu’en 2014. Les investissements portent sur des réalisations dans tout l’axe d’intervention de la Régie et en particulier El Jadida, Oualidia, Moulay Abdellah et Sidi Bouzid, Sidi Bennour, Zemamra, Had Ouled Frej et Azemmour.
En effet, la Radeej s’est inscrite dans une dynamique visant la préservation de l’environnement. Depuis qu’elle a pris en charge la gestion du service de l’assainissement liquide, elle a initié un vaste programme d’investissement qui vise notamment l’amélioration de l’efficacité du réseau d’assainissement, la lutte contre les inondations et la protection de l’environnement.
Pour la ville d’El Jadida, le plan de développement en matière d’assainissement liquide est basé sur les résultats des études relatives au schéma directeur d’assainissement liquide. Ce schéma vise l’élimination des problèmes liés à la collecte, mais également la lutte contre les inondations. Ce plan de développement a nécessité une enveloppe budgétaire de 230 millions de DH et a été réalisé à 100%.
En outre, le plan va permettre la réalisation de projets relatifs à la dépollution des baies d’El Jadida et de Sidi Bouzid grâce à la construction de la station de prétraitement des eaux usées. Celle-ci a une capacité de traitement de 1100 l/s et a été réalisée à 74%. Sans oublier la construction d’un émissaire en mer sur une longueur de 2 km. Ce dernier est presque achevé puisque son taux de réalisation est de 90%. A noter que l’achèvement des travaux pour ces projets est prévu pour fin juin 2011. Ils auront coûté alors quelque 380 millions de DH.
En ce qui concerne la commune de Oualidia, le plan d’action général arrêté par la Radeej a permis d’identifier les systèmes à adopter en cohérence avec les spécificités, contraintes et enjeux de ce centre. Aussi, il a été recommandé la construction d’un réseau d’assainissement liquide séparé. Pour cela, un montant global des investissements de 93 millions de dirhams a été mobilisé. Il couvre la période 2006 – 2011 et concerne les parties basse et haute de Oualidia. Pour la partie haute, la première phase de ce projet est totalement achevée avec la réalisation des réseaux d’assainissement liquide de la première station de refoulement ainsi que la conduite de refoulement y afférente. Le montant des travaux déjà réalisés s’élève à 19 millions de DH.
Les travaux restant à réaliser au titre de la deuxième phase et dont le montant est de 74 millions de DH consistent en la construction de deux stations de refoulement reliant les zones basse et haute et la réalisation du complément du réseau d’assainissement liquide à la partie haute. Ils concernent également la construction d’une station de refoulement (à Hiote Kahia) et de la conduite de refoulement qui s’y rattache, la réalisation du réseau d’évacuation des eaux pluviales et la construction de la station d’épuration des eaux usées. La fin des travaux est prévue pour avril 2011.

De notre correspondant,
Abdellah ECHAKHS
 
Envoyer à un amiImprimer cet article Le tourisme inter-arabe se porte mal     Des stations d’épuration à Sidi Bouzid et Sidi Bennour


© 2001 L'économiste - Réalisation : Lnet Multimedia

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article