Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de:  azizsalaheddine@hotmail.com

Azemmour

23 Décembre 2012 , Rédigé par saladin Publié dans #AZEMMOUR ET AUTRES

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Azemmourlink

 

==================================================================================

Azemmour (en tifinagh : ⴰⵣⵎⵎⵓⵔ, en arabe أزمّور) est une petite ville située à 16 km au nord d'El Jadida et à 72 km au sud de Casablanca, à l'embouchure du fleuve Oum Errabiaa.

Azemmour est sans doute établie sur l'antique cité d'Azama, cité occupée par les Phéniciens avant de tomber sous les mains des Carthaginois et des Romains. Sous ces derniers, Azemmour connut une période de prospérité. Le roi Juba II favorisa à Azemmour la pêche à l'alose, poisson qui venait frayer dans le fleuve l'Oum Errabiaa.

Sommaire

Histoire

Au VIIe siècle, elle est l'une des principales cités du royaume berbère des Berghouatas avec Anfa, El Jadida et Safi. Au XIe siècle, Youssef Ibn Tachfin, le troisième souverain almoravide, s'empare d'Azemmour et y construit des mosquées et une fontaine.

Sous les Almohades, et plus précisément sous le règne de Abd al-Mumin, Azemmour est une cité florissante et celui-ci y construit une belle mosquée et encouragea les gens à vivre à Azemmour. Les Mérinides y construisirent une médersa et une petite fontaine au cœur de la médina au XIVe siècle.

En 1513, Azemmour tomba sous domination portugaise jusqu'en 15411. Estevanico, né à Azemmour aux environs de 1503 fut vendu comme esclave et fut l'un des quatre rescapés de l'expédition de Navaez anéantie sur les côtes de Floride (relacion de Cabeza de Vaca). Il fut le premier, en tant qu'éclaireur des Conquistadors, à découvrir et à traverser l'Arizona et le Nouveau-Mexique. Il fut tué par les indiens Zuñi à Cibola (l'une des légendaires sept cités d'or) en 1539. En 1541, après la prise d' Agadir par le sultan saadien Mohammed Cheikh, le roi du Portugal D. João III, décida d'abandonner Azemmour, ainsi que Safi, et en 1550 Asilah. Sous les Saadiens, Azemmour marchande avec l'Europe jusqu'en 1672. Moulay Ismaïl Ben Chérif (de la dynastie alaouite) interdit ses échanges et s'empara d'Azemmour.

Aujourd'hui, c'est une ville qui attend que l'on fasse d'elle un patrimoine historique universel et compte environ 40 000 habitants. Elle possède une belle plage : El Haouzia.

Tourisme

Azemmour, cité des artistes, peintres et sculpteurs certainement attirés par sa lumière. Il fait très bon flâner dans les rues paisibles et anciennes de la médina, parmi les mosquées, les nombreuses échoppes d'artisans, tisserands et dans le marché couvert qui vend des babouches typique d'Azemmour, de la broderie, et bien d'autres choses.

Ses maisons cubiques et agréables aux façades blanches égayées de bougainvillées s'étagent parmi les grenadiers, les oliviers et les tamaris, faisant d'Azemmour l'une des cités les plus paisibles au Maroc. On reconnaît l'influence idrisside et almoravide en contemplant certaines maisons, munies de très beaux heurtoirs mais aussi l'influence portugaise par la présence de belles portes cintrées, à clé de voûte sculptées.

Les murs de la ville et ceux de la kasbah sont bien conservés, le mellah est toujours aussi charmant, et les bastions encore armés de canons portugais. Dar El Baroud, la poudrière érigée sur le rempart occidental de la Kasbah est en rénovation, elle a conservé sa tour percée de fenêtres en ogives. La nouvelle ville dispose de deux modestes hôtels tandis que l'ancienne médina d'Azemmour possède maintenant de vrais riads traditionnels transformés en maison d'hôtes : le Riad Dar Wabi, un riad de charme dans cette médina secrète, mélange de raffinement et savoir-faire.le Riad7, authentique riad avec une décoration contemporaine, mais aussi l'Oum Errebia, avec vue sur le fleuve et le delta, et Dar Lkbira, tous classés 2e catégorie par les autorités touristiques. D'autres maisons d'hôtes sont en cours de création en vue d'enrichir l'hospitalité de la ville.

Azemmour possède une plage immense prisée par les adeptes du surf, kitesurf, et bodyboard : El Haouzia. Située à 2 km d'Azemmour, on peut y pratiquer le bodyboard, le jet-abra, le ski-nautique, la planche à voile, le surf, mais aussi l'équitation libre sur la plage et les dunes, sans oublier le golf avec deux parcours, l'un au milieu d'une végétation dense l'autre dessiné par Gary Player avec pour horizon l'océan Atlantique.

Personnalités liées à la ville

  • Mustapha Zemmouri (1503-1539), plus connu sous le nom d’Estevanico, esclave des Portugais, puis d'un Espagnol, emmené au Nouveau Monde, dont il devient un des explorateurs.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Bibliographie

Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article : ouvrage ou article utilisé comme source pour la rédaction de cet article

  • [PDF] Section sociologique de la Direction des affaire indigènes de la résidence générale de la République française au Maroc, Villes et tribus du Maroc : Région des Doukkala : Azemmour et sa banlieue, vol. XI, t. 2, Paris, Henri Champion, 1932, 219 p. [lire en ligne] 
  • « Azemmour », dans Itinéraire culturel des Almoravides et des Almohades: Maghreb et péninsule Ibérique, Junta de Andalucia, Consejeria de cultura : Fundacíon el legado andalusi, 1999 (ISBN 9788493061517) [lire en ligne], p. 123  Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Portail du Maroc

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article