Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de:  azizsalaheddine@hotmail.com

عيد مبارك سعيد

27 Février 2010 , Rédigé par saladin Publié dans #اخبار ومختلفات

يحتفل المغاربة اليوم 28فبراير2010بعيد  المولد النبوي
http://mysmiles.hawahome.com/Smiles/2006-10-19-08_09_1178.gif
http://i34.tinypic.com/2j2vmlg.gif

C'est quoi Mawlid En-Nabaoui ?‏
Nous publions aujourd’hui un intéressant article de feu le professeur Bendali Amor consacré à la vie du Prophète Mohammed, de sa naissance à sa mort, dans lequel il met en relief les grands moments de cette existence qui a vu la Révélation du Saint Coran.
Mohammed, fils de Abdallah ben Abd-El-Moutalib et de Yamina bent Wahib ben Abdi Manaf, de la célèbre tribu des Qoraïchites de la presqu’île Arabique, est né le 12 du mois lunaire de Rabia El-Aouel en l'an de l'Eléphant, correspondant à l'année 571 grégorienne.
Pourquoi l'an de l'Eléphant ?
En Arabie avant l'Hégire, les dates importantes étaient marquées par les événements extraordinaires qui se produisaient. C'est ainsi que l'année de l'Eléphant est celle que le général Abrahamatou, à la tête d'une forte armée du Négus d'Abyssinie, avait choisie pour pénétrer à La Mecque avec l'intention de saccager la "Kaâba" ou temple sacré édifié par le Prophète Ibrahim El-Khalil (Abraham).
Cet événement historique et la suite qui lui a été réservée furent rappelés par Dieu dans les versets coraniques de la sourate "El-Fil".
Décès de Mohammed
En l'an onze de l'Hégire, l'Envoyé de Dieu prit la décision d'attaquer les Romains en Palestine. Il mobilisa une grande armée et il donna le commandement de cette dernière à Oussama ben Zaid.
Mais, alors que les préparatifs de cette guerre n'étaient pas encore achevés, il décéda le lundi Rabia El-Aouel de l'année susvisée. Il était âgé de 63 ans. Il fut inhumé là où il rendit l'âme, c'est-à-dire à Médine. Son tombeau est visité tous les ans, notamment durant le pèlerinage officiel, par une foule de fidèles évaluée à plusieurs millions.
On sait que c'est après ce décès que Abou Bakr Es-Seddiq, premier Khalif musulman orthodoxe, termina victorieusement ladite guerre.
Mission de Mohammed
Dans plusieurs articles publiés par El Moudjahid à l'occasion de Moulouds passés, nous avons donné avec beaucoup de détails la biographie de notre Prophète.
Pour aujourd'hui, nous nous bornerons à rappeler très brièvernent que l'Envoyé de Dieu a vécu deux périodes particulières au cours de la haute mission que Dieu lui a confiée et qu'il a remplie—il faut dire—avec sagesse et clairvoyance.
La première période s'étale entre la révélation du Coran et le commencement de l'Hégire. Au cours de ce laps de temps de plus d'une dizaine d'années, Mohammed rencontra à La Mecque et dans ses environs, c'est-à-dire dans sa région natale, de nombreuses difficultés pour propager la religion. Il subit une farouche opposition de la part même de membres de sa propre tribu des Qoraïchites. Les premiers musulmans ne furent pas non plus épargnés. IIs furent arrêtés, emprisonnés, maltraités. torturés, tués et dépouillés de leurs biens par les ennemis de l'Islam.
La deuxième période, c'est celle où notre Prophète, quittant La Mecque, s'installa à Médine. Elle s'étend du début de l'Hégire jusqu’à la mort de l'Envoyé de Dieu. C'est au cours de cette période que ce dernier, appuyé par ses compagnons, les "Sahaba", et ses soutiens, les "Ançar", et en parfait accord avec eux, élabora le programme de la riposte contre ses adversaires. Par la persuasion de préférence ou par les "ghazaouat" ou guerres défensives, Mohammed remporta d'éclatantes victoires qui contribuèrent à unifier les Arabes et consolider la religion. L'lslam était lancé et bien lancé.
Les quatre Khalifes du "Rassoul" ou successeurs spirituels orthodoxes, ainsi que les autorités islamiques qui sont venues après eux, ont complété ce lancement dans la voie tracée par le Coran.
Aujourd'hui, les adeptes de la religion musulmane, répandus de par les cinq continents, approchent le milliard d'âmes, c'est-à-dire le quart approximatif du genre humain actuel.
La Sûnna
Interpréter en français quelques "Hadiths" ou traditions authentiques de notre Prophète, les commenter même succinctement comme cela se pratique toujours dans les mosquées et instituts religieux, c'est certainement participer effectivement à la célébration du Mawlid.
C’est ce que modestement nous osons réaliser ci-après :
Education des masses musulmanes
Mohammed a dit : «je n’ai été envoyé comme prophète que pour parfaire les principes de la morale».
Commentaire
Déjà, avant la révélation du Coran, notre Prophète jouissait d'une haute considération dans les milieux mecquois. Dans les grandes tribus du Hidjaz, on l'appelait le Fidèle. Ses qualités généreuses étaient un sûr garant de son merveilleux avenir. C'est dans ces conditions exceptionnelles que Dieu porta Son choix sur lui pour l’envoyer comme messager, clôturant la liste des prophètes et apôtres et en proclamant dans la sourate El-Ahzab : "Vous avez en l'Envoyé de Dieu un excellent modèle". Envoyé pour parfaire Ies principes de la morale, Mohammed l'a bien été. Il a rempli sa noble mission contre vents et marées. Il a porté la morale coranique à la connaissance de tous. A titre d'exemple, nous citerons le verset suivant de la sourate En-Nah'le: "Dieu ordonne l'équité et la bienfaisance et de bien traiter les proches; Il réprouve le vice, I'inconvenance et l'injustice; Il admoneste. Peut-être que vous réfléchirez".
Pouvoir dans l'Islam
Notre prophète a dit: «La religion, c'est Ia loyauté"; envers qui, lui a-t-on demandé ? Il répondit : "Envers Dieu, Son Livre (le Coran), Son Prophète, Ses grands Imams musulmans et leurs peuples».
Commentaire
Ce hadith s'inspire clairement des versets coraniques ci-après : « Croyants obéissez à Dieu et obéissez à l’Envoyé et à ceux parmi vous qui détiennent l’autorité ! Quand vous vous disputerez d’une chose, ramenez-la à Dieu et à l’Envoyé si vous croyez en Dieu et au jour dernier» (sourate En-Nissa).
Le hadith précédent et les versets coraniques qui le suivent parlent en principe de l'ordre divin et des pouvoirs administratif, législatif et judiciaire dans l'Islam. Ils donnent le plan général de la hiérarchie et ils facilitent ainsi l'étude de l'organisation dans les différents compartiments.
Après Dieu et l'Envoyé qui constituent avec le Coran et la Sunna les deux principales sources du Droit musulman, il faut obéir à ceux parmi nous qui détiennent l'autorité, c'est-à-dire aux Imams. Le terme Imam s'étend à plusieurs sens :
a) Il y a tout d'abord le grand Imam, C'est celui qui jouit de l'autorité suprême :
1) Les quatre Khalifes orthodoxes, Abou Bakr Es-Seddiq, Omar Ibn El-Khettab, Othmane Ibn Affane et Ali Ibn Abi Taleb ;
2) Les différents rois tel Haroun Rachid.
3) Les sultans durant l'Empire ottoman.
b) L’imam tout court :
C'est celui qui se trouve à la tête d'un rite tel que le Hanifisme, le Malékisme. Ie Chafiisme et Ie Han'balisme.
- C'est l'auteur d'un recueil de hadiths authentiques.
- C'est le jurisconsulte celèbre par.ses travaux juridiques.
- C'est l'homme de science qui a laissé des ouvrages importants ;
- C'est l'auteur d'ouvrages littéraires, historiques, économiques, sociaux, etc.
- C'est enfin celui qui dirige une prière officielle d'un ensemble de fidèles et qui est le plus connu dans le public.
Sa loyauté envers le peuple consiste à avoir de bonnes relations avec autrui dans tous les domaines licites, c'est-à-dire familiaux, sociaux, économiques, culturels et autres…
Commentaire
Le respect profond dont a été l'objet Mohammed de la part de son entourage croyant, I'envergure de sa prophétie infaillible et les conséquences sévères qui attendent les infidèles dans l'au-delà justifient pleinement l'islamisation des foules arabes et non arabes : ce sont ces éléments essentiels qui ont assuré le triomphe du messager de Dieu ; c'est la première qualité distinctive, Ies deuxième et troisième distinctions concernent la pratique de la prière.
Tout d'abord, cette dernière peut se faire sur n'importe quelle parcelle de la terre qui forme en quelque sorte une mosquée et ce, contormément au principe coranique suivant :
"C’est à Dieu qu'appartiennent l'Orient et l'Occident : où que vous vous tourniez, là est la face de Dieu" (Sourate El-Baqara)
- Ensuite, la prière n'est valable que si le fidèle est propre. Il doit se laver, faire ses ablutions. S'il ne trouve pas d'eau ou s'il est malade il peut se purifier en se frottant le visage et les mains avec de la terre sèche selon une méthode fixée par le droit rituel. L’'intercession en faveur de fidèles pour l'obtention d'une récompense divine constitue la quatrième distinction. Elle est laissée à l'appréciation de notre Prophète, le jour du Jugement dernier.
Etre chargé de s'adresser au genre humain, c'est un grand honneur pour notre Prophète dans l’accomplissement de cette cinquième et dernière distinction.
Professeur
A. BENDALI-AMOR
-------------------
Le monde musulman célèbre la fête du Mawlid En-Nabaoui dans une ambiance de ferveur et de méditation. Plus de 14 siècles passés, le Message de celui qui va être le Sceau des Prophètes, Sidna Mohamed (QSSL), reste dans sa portée de dimension humaniste où il s’accorde à dire que l’Islam est la religion de l’humanité.
Dans ce contexte religieux, le peuple algérien n’a jamais manqué, malgré les difficultés de la vie, de rendre cet anniversaire un moment de recueillement et de profonde spiritualité.
Que dire de la date de naissance du Prophète Mohamed, Envoyé de Dieu, né le 12 du mois de Rabi’El-Awal de l’an de l’Eléphant correspondant à l’an 570/571 de l’ère grégorienne ?
Alors que le décès du Prophète à l’âge de 63 ans en l’an 11 de l’Hégire, correspondant à l’année 832 du calendrier grégorien, on est en quête de toujours nous référer en tant que Musulmans à ses hadits lorsque l’Envoyé de Dieu disait : “Ne commettez pas d’injustice à l’égard des gens, vous en feriez des mécréants” ou encore : “La pire des injustices c’est de mépriser son frère. Tout ce qui appartient au Musulman est sacré pour lui ; son rang, son bien, son honneur”.
Ce sont là des principes de respect de la condition humaine et des droits de l’homme. Le Prophète a semé les graines d’une grande civilisation du cœur et du pardon dans sa dimension universelle.
C’est dire que le Mawlid En-Nabaoui n’est pas seulement cette fête de se souvenir des bonnes actions et de la voie tracée par le Prophète El-Amine, mais aussi de créer cette convivialité familiale pour rappeler à nos enfants l’événement de l’Anniversaire du Prophète Mohamed (QSSL).
Les enfants avec les cierges, les mamans préparant le “couscous” et les “trid”, mais c’est surtout les Dhik’r et les litanies, dans les mosquées où les adeptes de zaouia récitent le Coran et déclament les Med’h.
Ce siècle des lumières, celui de la Naissance du Prophète, nous voulons qu’il soit un moment de prière et d’évocation.
L’Algérie saura surmonter Incha Allah les difficultés du développement. L’âme algérienne est une. Dans la piété et la ferveur en Kabylie, à Tlemcen, à Adrar, à Constantine, partout dans ce beau pays, le peuple algérien, dans un esprit de communion spirituelle, donnera le meilleur de lui-même dans la tradition de la Sunna et du Coran.
Dieu a dit : “Nous avons proposé par ce Coran aux hommes toutes sortes de paraboles : peut-être qu’ils réfléchiront.
“Vous avez en l’Envoyé d’Allah un excellent exemple et ce, pour qui croit en Dieu, au Jour dernier et qui invoque Allah fréquemment” (Sourate El-Ahzab).
Telle est la signification à donner au Mawlid En-Nabaoui dans le sens d’une grande solidarité dans la concorde et la réconciliation nationale pour le bien commun de tous les Algériens.
E. M.
Versets du Coran
- “C’est Lui (Allah) qui révèle à Sa créature (Mohamed QSSSL) des versets clairs pour vous tirer des ténèbres vers la lumière ; Dieu est compatissant et miséricordieux pour vous” (sourate El-Hadid).
- “Nous t’avons révélé le Livre conformément à la vérité, pour que tu juges les gens selon ce que Dieu t’a inspiré” (sourate En-Niça).
- “Ensuite, nous t’avons placé sur la voie de l’ordre divin ; suis-la donc ; ne suis pas les caprices des ignorants qui ne te serviront de rien contre Allah ; les injustes sont des alliés réciproques ; Dieu est l’allié de ceux qui Le craignent. Ceci dit, pour dessiller les yeux des hommes : c’est la direction et la miséricorde pour les hommes qui sont sûrs d’eux-mêmes”. (sourate El-Djaia).
- “Vous avez en l’Envoyé d’Allah un excellent exemple et ce, pour qui espère en Dieu, au jour dernier et qui invoque Allah fréquemment”. (sourate El-Ahzab).
- “Le jour où l’injuste se mordra les doigts en se disant : “Ah ! j’aurais dû ménager pour moi, auprès du Prophète, une voie de salut ! Malheur à moi ! J’aurais dû renoncer à l’amitié d’untel ! Il m’a détourné du rappel alors que je l’avais reçu” ; mais Satan abandonne toujours l’homme à son sort. Mon Dieu, dit le Prophète, mon peuple prend ce Coran comme cible à sa médisance” (sourate El-Forqane).
- “Ce que vous apportera le Prophète, recevez-le et ce qu’il vous défendra abstenez-vous-en, craignez Dieu car il châtie durement”. (Sourate El-Hachar).
- “Ceux qui croiront en lui (Mohamed QSSSL) l’assisteront, assureront sa défense et suivront la lumière à lui révélée; ce seront eux qui prospéreront. Dis-leur : “Humains, je suis l’Envoyé d’Allah auprès de vous tous”.
De Celui qui a l’empire de la terre et des cieux - nul autre Dieu que lui !
—Il donne la vie et la mort. Croyez donc en Lui et à Son Prophète. L’illettré qui croit en Dieu et à ses paroles; suivez sa religion ; peut-être que vous réussirez à être guidés”. (Sourate El-Araf).
- “C’est ainsi que nous t’avons inspiré un esprit de notre ordre; tu ne savais pas ce qu’est le Livre ni ce qu’est la foi ; mais Nous en avons fait une lumière par laquelle Nous guidons qui Nous voulons parmi Nos créatures. Certes, tu guides vers une voie droite, la voie d’Allah à qui appartient le contenu de la terre et ce qui est aux cieux ; sans doute que tout fera retour à Dieu”. (Sourate Ech-Choura).
- “Dis-leur (ô Mohamed ! QSSSL) : “Voici ma voie; j’appelle vers Dieu, en toute clairvoyance, moi et quiconque me suit ; gloire à Allah ; je ne suis pas du nombre des païens”. (Sourate Youcef).
“Ceux qui divisèrent leur religion et se constituèrent en sectes, tu n’es nullement de leur nombre. C’est Allah qui sera saisi de leur comportement et c’est lui qui leur expliquera ce qu’ils faisaient”.
(Sourate El-Anâm).
Qualites distinctives de Mohammed
Notre Prophète a dit : "Il m'a été octroyé par Dieu cinq qualités distinctives dont aucun Prophète n'a bénéficié avant moi :
1) J'ai triomphé par la persuasion rigoureuse :
La terre a été mise à ma disposition :
2) Comme mosquée
3) Comme purificatrice :
N'importe où se trouve quelqu'un de mon peuple au moment de la prière officielle, qu'il prie !
4) L'intercession m'a été confiée.
5) Le Prophète, dans le passé, était envoyé à son peuple spécialement; en ce qui me concerne j'ai été envoyé à l'ensemble des hommes".
Hadiths du Prophète
- Ne fait pas partie de notre Communauté, celui qui prêche l’esprit de clan : l’ethnisme (Al-assabiyah)
- “Ne sera bon croyant que celui parmi vous qui m’affectionnera beaucoup plus que son enfant, son père et la totalité de ses gens”. “Point de croyance pour celui qui n’est pas digne de confiance : point de religion pour celui qui n’a pas de parole”. “Si tu n’as pas de pudeur, fais ce qu’il te plaît”. “N’est bon croyant parmi vous que celui qui aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même”.
- “Sois pieux envers Allah, là où tu te trouves; fais suivre le péché par une bonne action qui l’annulera ; aie de bonnes relations avec les gens”. “Celui qui désire une vie prolongée, des biens prospères devra manifester sa piété au Créateur et son assistance aux siens”. “Demandez la science, c’est une obligation pour chaque musulman et chaque musulmane”.
- “Le croyant reflète le croyant ; le croyant est le frère du croyant qu’il doit aider dans ses moyens de vie et le défendre en son absence”.
- “Le compagnon vertueux et le compagnon mauvais ressemblent respectivement au titulaire de musc et au titulaire du soufflet du forgeron”. “Ne peut se compter parmi nous celui qui ne respecte pas notre vieillesse, n’est pas clément envers notre jeunesse, ne reconnaît pas à nos ulémas leurs droits”.
- “Appelez les gens à s’entraider, répondez favorablement à un frère qui demande conseil”.
- “Attention à la jalousie ! la jalousie consume les bonnes actions comme le feu consume le bois”.
- “Allah désire que celui parmi vous qui entreprend une tâche la finisse dans les meilleures conditions”.
- “La meilleure besogne est celle qui est utile”. “Quand l’homme décède, son activité cesse sauf dans trois cas : une charité continue (habous public par exemple), une science utile et un enfant vertueux qui prie pour lui”.
- “Qui guide vers le bien a la même récompense (divine) que celui qui le dispense; Allah est pour l’aide à apporter au désemparé”.
- “Ecoutez et obéissez même sous la direction d’un Noir”. “Qui n’est pas clément ne peut bénéficier d’une clémence”. “Le meilleur des gens, c’est celui dont l’âge se prolonge et l’action est excellente”.
- “La religion, c’est la loyauté. Envers qui a-t-on demandé au Prophète ? Envers Allah répondit-il, Son Prophète, les imams musulmans et leurs peuples”.
- “Je n’ai été envoyé (comme Prophète) que pour compléter les hautes et dignes qualités”.
- Aboû Moûssa a dit : “On demanda : ô Envoyé de Dieu, quel islâm est le meilleur ?— C’est, répond-il, (celui du) musulman dont les autres fidèles n’ont pas à redouter la main ni la langue”.
- Qui m’obéit obéit à Dieu et qui se révolte contre moi se révolte contre Dieu. Qui obéit au chef par moi désigné m’obéit et qui se révolte contre le chef par moi désigné se révolte contre moi.
- Ne sollicite pas l’autorité, car si elle t’est accordée sur ta demande tu en dépendras, et si elle t’est accordée sans que tu la sollicites, tu en seras le maître.
__________________
http://www.islamenfrance.fr
http://www.islamenfrance.fr/regions/a-12-2864-ile%20de%20France-Mawlid_En_Nabaoui_:_Naissance_du_Sceau_des_Prophetes,_Le_Messager_de_la_Foi,_de_l_Equite_et_de_la_Justicelink

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article